LCA - Une feuille de route à partir d’indicateurs de qualité

ph: archive

PAG, redéploiement du système éducatif

Une feuille de route à partir d’indicateurs de qualité

Par:  Abderrahmane Kadri

Dans son rapport de printemps 2017, sur la situation économique de l’Algérie, la Banque mondiale sort avec une recommandation très importante, l’institution financière internationale recommande aux pouvoirs publics d’œuvrer à l’amélioration des résultats éducatifs afin de développer le capital humain, de réduire le chômage des jeunes et de repousser la frontière des possibilités de production.


Le rapport, qui couvre le deuxième semestre 2016, et dont les données et les projections macroéconomiques sont en date du 05 mai 2017, permet de faire le point sur les principales évolutions et politiques économiques des six mois précédant sa publication.

Il présente également les conclusions des travaux récents de la Banque mondiale en Algérie, en les inscrivant dans une perspective à long terme dans le contexte international mais également du point de vue pays, et évalue les implications de ces mutations ainsi que celles d’autres changements affectant les politiques publiques.

Ce n'est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, puisque la quatrième partie du plan d’action du gouvernement (PAG) est justement consacrée à la «consolidation et l’élargissement du développement humain» et dont le chapitre premier intitulé : «Poursuivre le développement quantitatif et qualitatif du système d’éducation, de formation, d’enseignement supérieur et de recherche scientifique», présente, dans le volet qui concerne l’amélioration des performances pédagogiques, la feuille de route qui sera mise en œuvre à cet effet.

Une feuille de route qui portera sur le redéploiement du système éducatif à partir d’indicateurs de qualité, s’appuyant sur les trois leviers de la réforme que sont : (1) la réforme pédagogique, (2) la gouvernance, et (3) la professionnalisation des personnels par la formation.

Dans ce cadre, les priorités hiérarchisées porteront sur : l’amélioration de la qualité des apprentissages, avec un recentrage stratégique sur le cycle primaire, en tant que phase de structuration de base des apprentissages des élèves et la concentration sur les langages fondamentaux que sont la langue arabe, les mathématiques et les langues étrangères.

Il sera question aussi d’une refonte du système d’évaluation pédagogique continue, et du système des examens officiels nationaux, notamment l’examen de la fin du cycle primaire et le baccalauréat ; la poursuite de la généralisation progressive de l’enseignement préscolaire et de l’enseignement de tamazight ; l’éducation inclusive pour les enfants à besoins spécifiques ; le développement des enseignements sportifs et culturels ; le développement chez les élèves du sens de la citoyenneté, avec le concours de l’éducation islamique et de l’éducation civique. Cette approche devra contribuer à l’intérieur du milieu scolaire, à l’élimination de la violence physique et verbale et à la restauration d’une école apaisée.

Elle devra concourir également à la consolidation de l’harmonie, ainsi qu’au recul de la violence et de l’incivisme au sein de la société.

La mise en œuvre de ces priorités pédagogiques, poursuit le plan d’action, sera accompagnée notamment par la production de livres scolaires adaptés à la réforme des programmes, la mise en conformité des ouvrages parascolaires, conformément à la loi et au marché du livre, le contrôle et la supervision des établissements scolaires privés dans le cadre de la loi, la modernisation de la gouvernance pédagogique et administrative du système scolaire qui se poursuivra, grâce au renforcement de son environnement numérique, la poursuite de la formation et du recyclage des personnels pédagogiques et administratifs de l’éducation nationale et enfin le renforcement de la sécurisation de la préparation et du déroulement des examens nationaux.

Lu 249 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Sa distribution hors ménages strictement interdite

Décret sur le lait en sachet subventionné

Sa distribution hors ménages strictement interdite

Prévision de 400 000 postes d’emploi en 2018

Dans le secteur économique, selon l’Anem

Prévision de 400 000 postes d’emploi en 2018

Le privé pas très emballé

Investissements dans les énergies renouvelables

Le privé pas très emballé

Des peines de prisons de 3 à 6 ans à l’encontre des accusés

Evasion fiscale de Bein Sport en Algérie  

Des peines de prisons de 3 à 6 ans à l’encontre des accusés

«La finance islamique hallal»

Bouabdellah Ghlamallah

«La finance islamique hallal»

Le ministère met en place un plan spécial

Prise en charge des sans-abris en hiver

Le ministère met en place un plan spécial

La transition énergétique en question

Conférence-exposition du FCE demain à Alger

La transition énergétique en question

Renault, maître du marché automobiles en Algérie

Avec 62% du marché algérien

Renault, maître du marché automobiles en Algérie

Les malades livrés à eux-mêmes

Grève des résidents et paramédicaux à Alger

Les malades livrés à eux-mêmes

Tiguentourine reprend des couleurs

5 ans après l’attentat terroriste

Tiguentourine reprend des couleurs