LCA - «La soumission pour les 20% des projets sera ouverte exclusivement aux micro-entreprises»

ph: archive

Selon le DG de la Cnac

«La soumission pour les 20% des projets sera ouverte exclusivement aux micro-entreprises»

Par:  Aziz Latrèche

La Caisse nationale d’assurance-chômage (Cnac) est l’organisme public chargé de l’indemnisation des salariés ayant perdu leur emploi pour des raisons économiques. Elle gère un fonds de crédit pour la création d’entreprises et participe au service public de l’emploi.


Depuis 2004, l’année où cet organisme a commencé à financer la création de micro-entreprises pour les jeunes chômeurs, un bon nombre de projets a été réalisé dans différents secteurs à l’instar de l’agriculture et de l’artisanat. La plupart des entreprises qui ont été créées dans ce cadre sont en pleine activité, selon des informations fournies par Mohamed Mahmoudi, le directeur général de cet organisme public.

Depuis cette année, le même organisme a financé la création d’environ 138 000 micro-entreprises qui ont permis de créer plus de 230 000 postes d’emploi. Le remboursement des crédits attribués dans ce dispositif se fait normalement, même si des accompagnements et des rééchelonnements de dettes se font en faveur de ces entreprises, affirme le même intervenant qui ajoute que le taux de remboursement pour les crédits alloués aux bénéficiaires de la Cnac est de 60%.

Concernant cette ambiguïté qui sévit de temps à autre pour ce qui est des crédits, le même responsable indique qu’il s’agit d’un effacement pour les pénalités de retard accumulées pour ce qui est des remboursements ainsi que le rééchelonnement des sommes financières restantes. Cette mesure s’applique pour les bénéficiaires ayant créé leurs entreprises avant le mois de mars de l’année 2011, date où de nouvelles mesures incitatives ont été instaurées pour les nouveaux attributaires de cette forme de financement d’entreprises.

Mohamed Mahmoudi indique que ce rééchelonnement permet des remboursements allant de 1 à 5 ans, cela «dépendra surtout du volume du crédit, et que cette période sera bien étudiée d’autant plus que l’objectif est de relancer ces micro-entreprises ayant des difficultés sur le terrain».

Le directeur général de la Cnac n’a pas manqué d’annoncer aussi qu’un nouveau cahier de charges est en cours de préparation de façon à permettre à ces micro-entreprises de mieux bénéficier d’une partie des projets publics.

Dans cette lignée, le même responsable révèle que l’un des points positifs que contiendra ce cahier de charges consiste à alléger la catégorie de l’entreprise activant dans le domaine du BTPH, durant la soumission, cela permettra à ces jeunes de mieux bénéficier des 20% des projets soumis à la réalisation par les pouvoirs publics, comme cela a été déterminé par la réglementation en vigueur.

Le même responsable a énoncé aussi un point important en affirmant que pour ces 20% des projets publics, les soumissions pour la réalisation se feront uniquement entre les détenteurs et les gestionnaires de ces micro-entreprises et ce, indépendamment des autres types d’entreprises qui activent dans notre pays.

Lu 254 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Sa distribution hors ménages strictement interdite

Décret sur le lait en sachet subventionné

Sa distribution hors ménages strictement interdite

Prévision de 400 000 postes d’emploi en 2018

Dans le secteur économique, selon l’Anem

Prévision de 400 000 postes d’emploi en 2018

Le privé pas très emballé

Investissements dans les énergies renouvelables

Le privé pas très emballé

Des peines de prisons de 3 à 6 ans à l’encontre des accusés

Evasion fiscale de Bein Sport en Algérie  

Des peines de prisons de 3 à 6 ans à l’encontre des accusés

«La finance islamique hallal»

Bouabdellah Ghlamallah

«La finance islamique hallal»

Le ministère met en place un plan spécial

Prise en charge des sans-abris en hiver

Le ministère met en place un plan spécial

La transition énergétique en question

Conférence-exposition du FCE demain à Alger

La transition énergétique en question

Renault, maître du marché automobiles en Algérie

Avec 62% du marché algérien

Renault, maître du marché automobiles en Algérie

Les malades livrés à eux-mêmes

Grève des résidents et paramédicaux à Alger

Les malades livrés à eux-mêmes

Tiguentourine reprend des couleurs

5 ans après l’attentat terroriste

Tiguentourine reprend des couleurs